Accueil > Des 5èmes emportés par l'imaginaire arthurien
< Back

Des 5èmes emportés par l'imaginaire arthurien

Des 5èmes emportés par l'imaginaire arthurien

Deux classes de 5ème ont passé une journée à Brocéliande dans le cadre d'un projet pédagogique sur l'imaginaire arthurien.

Les élèves sont d’abord allés le matin à Concoret, au château de Comper, qui veille au bord de son étang surnommé Le lac de Viviane. Beau château bâti de schiste rouge. Des conteurs du Centre de l’imaginaire arthurien les ont emmenés dans leurs histoires merveilleuses, mettant en scène Merlin, le roi Arthur, la fée Morgane, Lancelot. Dans le château, et au bord du lac, avec un peu de fraîcheur mais le soleil. Et non loin du chêne de Merlin, un majestueux chêne qui aurait au moins 500 ans !  
L’après-midi, le groupe a suivi les conteurs dans le Val-sans-Retour, dans le domaine de Morgane qui enchanta toute la vallée où elle retenait prisonniers les hommes infidèles, à l’image du chevalier Guyomard. En effet, ce dernier, ayant osé tromper la fée, se retrouva pétrifié sur place avec son amante. Ce fut également l'occasion de lors de cette jolie balade de découvrir le rocher des Faux-Amants, le siège de Merlin.                  
En bas de la vallée, Les élèves ont croisé le fameux Arbre d’or, une œuvre créée après le grand incendie de 1990 qui ravagea plus de 400 hectares de végétation. Entouré d’arbres calcinés, il symbolise à la fois la renaissance et la valeur de la forêt, mais aussi sa fragilité. Juste à côté de l’Arbre d’Or, se trouve l’étang du Miroir aux Fées, où se reflètent les arbres et les nuages. Un endroit très paisible qui serait, dit-on, la demeure de sept fées.